Paris dechets Actualités,L'impact des déchets Des solutions simples pour favoriser le recyclage en entreprise

Des solutions simples pour favoriser le recyclage en entreprise

Les entreprises jouent un rôle important dans le respect de l’environnement. En plus d’être de possibles producteurs de déchets, elles peuvent également créer différentes cultures et pratiques dans l’environnement de travail. Et cela leur offre une occasion de promouvoir l’habitude du recyclage et d’agir avec des collaborateurs au profit de l’environnement. Toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, doivent assumer cette responsabilité. Mais comment mettre en place un plan de gestion des déchets dans les entreprises ? Et susciter l’intérêt des salariés à participer au recyclage en entreprise ? Il existe plusieurs façons d’entreprendre de tels projets. Il suffit d’adopter la bonne politique et les bons supports. Voici les points essentiels.

Mettre en place des points de collecte

La clé pour créer des solutions percutantes est d’établir des processus qui s’intègrent dans les activités naturelles de l’entreprise. Et qui devront surtout être faciles à assimiler. La première étape dans ce processus de recyclage consiste à placer des points de collecte accessibles pour les collaborateurs. Nombreux font l’erreur de ne pas trier les déchets selon leur catégorie. Les points de collecte doivent donc avoir une indication claire sur la manière de distribuer les déchets. Déjà en installant des panneaux ou des signalétiques indiquant les différents emplacements de ces supports. Mais aussi en investissant dans différents contenants et solutions de collecte et de triage de déchets. Il existe actuellement différents modèles de poubelle de tri bureaux, ainsi que des bacs de triage de déchets. Des codes de couleurs sont généralement appliqués pour ces contenants afin de faciliter la catégorisation de chaque type de déchet. Ce qui facilitera ensuite le triage lors de la collecte.

Former le personnel au politique de recyclage

Le recyclage consiste à soumettre les déchets et les matériaux précédemment utilisés à un processus de transformation. Et ce, afin qu’ils puissent avoir une seconde vie. Chacun des matériaux passe par un processus différent, c’est pourquoi il est important de les classer selon leur nature. C’est un concept important qu’il faut inculquer aux collaborateurs afin de mieux gérer ce processus au sein de l’entreprise. Toute l’équipe doit connaître le projet de gestion des matières résiduelles de l’entreprise et s’engager sur ses objectifs. Pour atteindre cet objectif, en plus d’entretiens informatifs et motivants, on doit offrir à l’équipe les outils nécessaires. Notamment pour qu’elle se sente partie prenante du projet et s’y implique à sa juste mesure. Par exemple, en leur informant des différents matériaux pouvant être recyclés : plastique, verre, papier journal, magazines, carton, brochures… Des sessions de formation adressées au personnel devront être établies pour initier les collaborateurs sur les gestes à adopter. Par exemple, sur le fait de lire les étiquettes des bouteilles en plastique avant de les placer dans les contenants adaptés. Ce qui est utile pour s’assurer qu’elles appartiennent à la bonne catégorie. Ou encore sur le fait qu’il faut avant tout retirer tout liquide ou contenu qui se trouve à l’intérieur du matériau à recycler.

Réaliser un audit pour chaque département

Chaque département se consacre à une activité spécifique qui implique l’utilisation de matériaux différents. Par conséquent, il est nécessaire de réaliser un petit audit pour connaître les différents déchets que chaque zone d’activité génère. Dans ce processus, il y a plusieurs points à observer pour mieux déterminer les solutions de recyclage à adopter. Déjà il faut savoir quel type de déchets produit chaque département. Ensuite, il faut déterminer si ces déchets sont recyclables ou pas. Il est aussi important de déterminer la fréquence de production de ces déchets pour mieux estimer leur quantité. Et tenter de trouver d’autres alternatives plus écologiques pour réduire cette quantité si cela est envisageable. Après avoir pris connaissance de ces détails, on pourra alors envisager des solutions qui répondront aux besoins de chaque département. Ou encore de l’entreprise en général.