Paris dechets L'impact des déchets Les solutions pour vendre vos déchets en métal

Les solutions pour vendre vos déchets en métal

Il est tout à fait possible de vendre vos déchets de métal à un bon prix. Cela n’a rien de compliqué d’ailleurs. Il faudra juste trouver un bon acheteur. Pour cela, il faut comprendre le fonctionnement la collecte et la commercialisation des déchets en général. Il existe des entreprises qui se spécialisent en la matière. Par métaux, on n’entend pas seulement d’ailleurs ceux utilisés dans la construction de bâtiment, mais aussi ceux qui proviennent d’objets qu’on utilise d’habitude. Tel est le cas des boîtes, les pièces détachées et des canettes.

Vendre les déchets de métaux à des entreprises de recyclage

Il existe en France comme dans tous les autres pays européens de nombreuses entreprises qui proposent le rachat des déchets en métal. Il s’agit en général des ferrailleurs, de déchetteries et des entreprises spécialisées en recyclage en général. D’autres professionnels se spécialisent dans le rachat de reste ou de particules de métaux semi-précieux et précieux. Il n’est pas difficile de les contacter. Il suffit d’aller sur internet pour savoir où vendre du cuivre ou de l’aluminium. On trouve aussi des acquéreurs de vieux bijoux et d’or.

Le prix des déchets de métaux ferreux

En général, les acheteurs de déchets de métaux font la différence entre métaux ferreux et non ferreux. Il faut noter que les métaux n’ont pas le même prix. Les premiers sont simplement des métaux qui contiennent du fer. Ils sont assez prisés par les industriels notamment les spécialistes en sidérurgie. Il s’agit entre autres du fer gris et de l’acier. On les utilise pour la fabrication des pièces de moteurs de voiture. Le prix du fer gris entre 100 à 150 €/tonne. Les métaux ferreux qu’on retrouve dans les moteurs électriques sont de meilleure qualité et se vendre à plus de 200 € la tonne. Il est possible de vendre les déchets métalliques en forme de ferraille non triée. Mais cela ne dépassera pas les 90 à 100 euros par kilos par tonne. Il s’agit souvent de celle qui provient des vieilles voitures ou des appareils électroménagers déjà usés.

Le prix des métaux non ferreux

Les métaux ferreux par contre sont achetés par kilos. Le cuivre est ainsi le métal non ferreux le plus valeureux, car il est acheté à 3,50 euros le kilo, soit 3500 euros la tonne. Le laiton est le plus cher à hauteur de 2,50 euros par kilo, soit 2500 euros par tonne. À noter que les câbles en cuivre ou en aluminium sont beaucoup moins recherchés. Il est aussi possible que les prix varient selon la quantité livrée. Les métaux non ferreux sont de toutes sortes, le zinc, le plomb, l’inox, le bronze ou encore le titane. Dans ces deux derniers cas, il faudra négocier directement le prix avec l’acquéreur, qui peu proposer gros.

Mode de paiement et livraison des déchets de métaux

Les acheteurs de déchets de métaux s’occupent directement de la collecte, du transport et du tri de ces derniers. Ils peuvent aussi offrir des tarifs plus élevés pour ceux qui livrent eux-mêmes les métaux en question. Il n’y a aucune formalité à réaliser. Il suffit de déposer les déchets auprès d’un comptoir pour obtenir un paiement. Il suffit d’être majeur (et de présenter une carte d’identité à l’acheteur). Il faut noter toutefois que seul le chèque barré est autorisé pour le paiement de la transaction. Le paiement en espèces est alors prohibé. Cette mesure a été mise place pour lutter contre le vol de métaux (débris ou non) dans les chantiers de construction de bâtiment. Cette matière est régie par l’article 51, la loi n° 2011-900 du 29 juillet 2011.