Paris dechets Actualités,Engagements La pompe a chaleur geothermique : fonctionnement et ou l’installer

La pompe a chaleur geothermique : fonctionnement et ou l’installer

Une pompe à chaleur géothermique est une pompe à moteur électrique qui utilise la capacité de stockage de chaleur de la terre pour chauffer ou refroidir. En exploitant les différences de température qui existent dans l’air, l’eau et la terre, il est capable de multiplier la chaleur grâce à un compresseur. Dans ce qui suit, nous allons vous parler de tout ce que vous devez savoir sur la pompe à chaleur géothermique : fonctionnement et où l’installer.

Comment fonctionne la pompe à chaleur géothermique ?

Comme toute autre pompe à chaleur, la pompe à chaleur géothermique transforme l’énergie sous forme de chaleur d’un endroit à un autre. Votre réfrigérateur fonctionne sur le même principe, mais en sens inverse.

La pompe à chaleur géothermique recueille la chaleur stockée dans le sol et/ou les eaux souterraines et la transfère au bâtiment à chauffer. Comme nous l’avons précisé, la pompe à chaleur est comparable à un réfrigérateur. Le réfrigérateur est refroidi, mais chauffé à l’extérieur. Il convient de noter qu’une pompe à chaleur géothermique ne varie pas en fonction des conditions météorologiques ou saisonnières. Ce qui n’est pas le cas pour d’autres sources d’énergie comme l’énergie solaire.

Les pompes à chaleur fonctionnent à l’électricité. Cependant, grâce à leur efficacité, il est possible de convertir en moyenne 4,5 à 7 kW d’énergie thermique en 1 kW d’électricité. Cela signifie que pour chaque kW consommé, vous pouvez obtenir 4,5 à 7 kW gratuitement, en fonction de différents facteurs.

Pour les raisons susmentionnées, il ne faut pas oublier qu’elle ne fonctionne pas de la même manière que la pompe classique. Avec cette dernière, les performances diminuent aux heures les plus chaudes de l’été et aux heures les plus froides de l’hiver, au moment où son utilisation est la plus nécessaire.

Nombreuses sont les raisons d’opter pour une pac à géothermie si on ne cite que l’efficacité et la praticité. De plus, la constance de la température du sol implique un double effet bénéfique : en hiver, la température du sol est relativement chaude, en été, la température est inférieure à celle de l’air.

Les habitations dans lesquelles l’installation d’une pompe à chaleur n’est pas recommandée

Les installations dans lesquelles les systèmes géothermiques peuvent fournir leur pleine puissance sont celles ayant comme émetteurs des planchers chauffants ou des ventilo-convecteurs.

Il n’est pas conseillé de faire évoluer les installations vers la géothermie lorsque les émetteurs de chaleur sont des radiateurs en fer ou en tôle. Bien qu’il existe des fabricants qui vendent leurs équipements en tenant pas compte de ces conditions, l’expérience de plusieurs entreprises d’installation de pompe à chaleur à géothermie, en réalisant des installations, a conduit au conseil suivant : Cherchez à obtenir le plus grand confort dans votre maison et éviter les investissements qui ne sont pas vraiment avantageux. Une solution très courante dans ces cas est de remplacer les radiateurs par des ventilo-convecteurs ou des radiateurs à basse température. Si vous avez des radiateurs en aluminium, vous pouvez également les dimensionner (augmenter le nombre d’éléments). Ce sera plus pratique et économique.