Paris dechets Engagements,Le changement climatique Les meilleurs moyens de reduire votre impact sur l’environnement

Les meilleurs moyens de reduire votre impact sur l’environnement

Même si vous souhaitez réduire votre impact sur l’environnement et vivre de manière durable, il peut être difficile de savoir par où commencer. Au cours des dernières années, d’innombrables listes ont été publiées sur les mesures à prendre pour respecter l’environnement et les comparaisons de produits verts. Toutefois, en se concentrant sur trois domaines principaux – l’électricité, l’alimentation et les transports – il est possible de simplifier vos efforts.

Électricité

La consommation d’électricité représente la plus grande partie de l’impact environnemental total. Heureusement, et c’est peut-être surprenant, il est facile de choisir la provenance de son électricité. Quelle que soit la source d’énergie que vous utilisez – charbon, gaz naturel, hydroélectricité ou nucléaire – passer à un programme d’énergie verte qui utilise des énergies renouvelables est l’un des moyens les plus efficaces de soutenir les énergies renouvelables. Mais en attendant, les programmes d’énergie verte peuvent montrer aux entreprises de services publics qu’elles se soucient de la manière dont l’électricité de leurs clients est produite, tout en réduisant leur propre empreinte écologique.

Que vous soyez propriétaire ou locataire de votre logement, vous pouvez demander un programme d’électricité verte à votre compagnie d’électricité. Vous pouvez trouver une liste des programmes actuels d’électricité verte auprès du ministère de l’énergie.

Pour vous donner une idée, il existe de nombreux moyen de réduire l’impact de votre consommatio sur www.nouveaux-consos.fr

Régime alimentaire

Nous sommes nombreux à décider de ce que nous mangeons en fonction de nos habitudes, de nos traditions et de ce qui nous est familier, facilement disponible et abordable. Cependant, si nous voulons jeter les bases d’un mode de vie durable, repenser nos habitudes alimentaires est un facteur important.

Régime végétalien/végétarien. Lorsqu’on examine l’impact environnemental des choix alimentaires, les régimes végétaliens sont ceux qui ont le plus faible impact environnemental. Toutes les études le montrent. Le mode de calcul de l’impact environnemental des différents régimes alimentaires varie quelque peu en fonction des limites fixées lors du choix des éléments à inclure, mais une évaluation prudente montre qu’un régime végétalien émet l’équivalent de 1,5 tonne de CO2 chaque année, tandis qu’un régime végétarien en émet 1,7 tonne. Pour un régime omnivore moyen, qui comprend tous les types de viande, cela représente 2,5 tonnes par an. Certaines études ont également traduit l’impact des différents régimes alimentaires en coûts d’atténuation et d’adaptation au changement climatique, et ont constaté que le passage d’un régime à base de viande à un régime à base de plantes peut réduire ces coûts de 70 %.

Vous pouvez vous réserver un jour sans viande par semaine, ou sauter un ou deux repas de viande par jour. Si cela est assez facile, allez plus loin en ne mangeant de la viande que pendant les vacances, les occasions spéciales ou les week-ends.

Le transport

Dans de nombreux endroits, il est difficile de se passer de la conduite d’une grande partie de sa vie quotidienne. À moins de vivre dans une ville dotée d’un système de transports publics bien développé, il n’est souvent pas possible de se passer complètement de voiture. Néanmoins, lorsque vous achetez une nouvelle voiture, choisissez un véhicule économe en carburant qui convient à votre style de conduite et à votre budget. C’est une excellente option si vous pouvez conduire normalement, malgré les limites d’autonomie des véhicules électriques. Si un véhicule électrique n’est pas possible pour des raisons logistiques ou de coût, un véhicule hybride-électrique est la meilleure option suivante. Les véhicules biodiesel utilisant des huiles usées constituent une autre option, mais elle exige beaucoup d’engagement et de planification.